Guy Rechenmann est auteur mais pas que. Samedi il est au salon du livre dans le 7ème à Paris. Venez ce n’est pas dimanche….

 Rechenmann

Comment je connais Guy ? ….Je connais Guy par le biais des amis bordelais passionnés par la littérature. J’ai croisé Guy à plusieurs reprises sur les réseaux, je me suis intéressée à ses livres et samedi je le rencontre en vrai.Je suis impatiente.
J’ai envie de vous le faire découvrir au travers de cette ITW qu’il a bien voulu m’accorder par mail.
Vous venez ? Ce n’est pas dimanche…..

Guy, quelle fut votre carrière professionnelle ?

En sortant de Sup de Co Bordeaux, j’occupe le poste d’acheteur chez Ford quelque temps. Juste à côté, se crée le golf municipal et étant sportif bien sûr cela me plaît…Dans la foulée je passe professionnel et deviens consultant national  pour France3. Par la suite j’anime différentes chroniques sur France3 Aquitaine (courses hippiques, jumping, météo…) et depuis une dizaine d’années, je me suis mis à écrire.

En 2008 je publie  un recueil de poésies et de nouvelles « La Vague » éditions Ecri’mages suivi de cinq romans « Des fourmis dans les doigts » éd. L’Harmattan, « Le Choix de Victor »  « Flic de Papier », « Fausse note »et « A la place de l’autre » aux éditions Vents Salés. J’écris mes romans au Cap-Ferret.

Pouvez vous me raconter comment vous êtes venu à l’écriture et ce que vous avez commencé à écrire ?

J’ai écrit quand j’ai enfin eu le temps, il y a une petite dizaine d’années. Auparavant j’écrivais dans des revues techniques et pour la télévision.

Faisiez vous lire à quelqu’un ce que vous écriviez ou écriviez vous des choses que vous ne montriez à personne ?

 Je fais toujours lire à ma femme Catherine ce que j’écris. J’ai totalement confiance en son jugement.
Oui j’écris aussi des poèmes et des nouvelles.

Guylisiez vous  quand vous étiez  enfant et adolescent ? Aviez vous des auteurs préférés ?

Non, je n’étais pas un lecteur. Élevé par un grand-père pâtissier, le travail et les horaires n’étaient pas propices à la lecture.

Avez vous écrit autre chose que des romans ?

Des articles, des poèmes et des nouvelles.

Comment vous est venue l’idée de publier ?

Une amie écrivain de renom trouvait que je méritais d’être édité… Dont acte chez d’abord l’Harmattan puis par un éditeur régional « Vents salés ».

Guyest-ce vous qui concevez vos couvertures de livres ?  

Oui je conçois mes couvertures grâce à mon fils informaticien qui réalise le travail d’infographie. Ceci concerne les quatre derniers romans avec Vents salés.
Vous êtes très sollicité, tv, radio, presse, salons, dédicaces….Pouvez-vous en parler en quelques mots ? Me donner votre ressenti ?
Je suis sollicité parce que Catherine fait un boulot énorme d’attachée de presse et en effet, j’ai eu pas mal de retombées médiatiques et une sélection comme finaliste pour un prix national, celui de Cognac…

Avez  déjà eu l’occasion d’être invité en tant qu’écrivain à l’étranger ?

Non, je n’ai pas encore eu ce plaisir en qualité d’écrivain.

Pouvez-vous  me parler, en quelques mots, de chacun des livres que vous avez publiés ?

Toujours des textes qui se passent avant l’arrivée des téléphones portables et des ordinateurs domestiques. Ils laissent une grande place à la réflexion et un thème est développé dans chacun d’eux. Pour exemple le dernier traite de l’emprise mentale. Autre caractéristique, l’Histoire avec un grand H est toujours présente dans mes romans.

Quelle place la lecture occupait-elle chez vos parents ? Y avait-il des livres, des journaux, des revues ?

Mes grands-parents, commerçants ne lisaient pas sauf Paris Match et France Dimanche ma grand-mère. Quant à mes parents, que j’ai retrouvés à l’âge de 20 ans, mon père lisait  uniquement des livres politiques ou économiques.

Y a-t-il des moments précis où vous écrivez Vous astreignez vous à une discipline ?

 Je n’ai aucune discipline, n’ayant pas de commande mais le matin de bonne heure est propice à la création…la nuit porte conseil.

Dernière question, est ce que selon vous l’écrivain a un rôle particulier à jouer dans la société ?

Quelque-uns certainement, avec une réflexion sur le monde et des visions prémonitoires pour certains, en ce qui me concerne j’essaie de créer un petit univers dans lequel je fais évoluer des personnages épris d’équilibre et de sérénité, mais seulement épris..

Pour conclure où peut on se procurer vos livres ? Avez vous des liens FB, Blog ? etc…..

La diffusion, le nerf de la guerre… avec un petit éditeur, on a une petite diffusion… dans le Sud-Ouest, c’est correct mais ailleurs, il faut passer par la Fnac , Mollat.com ou par l’éditeur à Mérignac…

Le petit questionnaire façon Amélie Poulain

Guy  aime….. 

La pluie, le Cap-Ferret, les courses de chevaux, le rock, le whisky tourbé

Guy n’aime pas….

Le soufflé au fromage , aller vite, faire de la voile, le beau temps …

IMG_4453

Publicités