Aujourd’hui c’est dimanche, je reçois Albane  la créatrice de L’agenda d’Agathe

 

16809768_612758412266861_633319102_n

 Mais qui est Agathe me demanderez vous?

Et bien c’est le personnage de L’Agenda d’Agathe incarné par une jeune femme qui tente de garder la tête hors de l’eau avec humour dans cette société qui nous malmène.

J’ai connu L’Agenda d’Agathe via Facebook et j’ai de suite apprécié et suivi cette page. Au fil des mois sa créatrice et moi avons sympathisé au point d’avoir envie de nous rencontrer et de faire cette interview.

12311222_425532970989407_610319812598230728_n

Je suis arrivée la première comme avant chaque interview. J’aime me mettre en place. Humer l’endroit où je suis pour cerner celle ou celui que j’ai en face de moi. Me préparer aux bruits, aux odeurs, à la lumière. Trouver l’endroit idéal, en général face à la fenêtre, pour écouter l’autre se dévoiler.  Se mettre la serveuse ou le serveur dans la poche. Parce-que, quand même, on va squatter la place pendant plusieurs heures.

Ce jour là j’attends une inconnue. Je ne sais pas comment elle est. Je ne connais pas son visage. Je ne connais que sa voix. J’essaie d’imaginer Albane. Imaginer quelqu’un c’est toujours amusant. On peut lui faire prendre toutes les formes que l’on veut. Alors j’imagine Albane. Est-elle grande ou petite ? Blonde, brune, rousse….Ses yeux ? Marrons, verts, bleus…Elle s’habille comment cette Albane ? Et puis tiens, au fait quel âge a-t’elle ?

Mon téléphone vibre et me tire de mes pensées : « J’arrive« , et là je commence à avoir peur. Le trac m’envahit. Albane de « l’Agenda d’Agathe » me dit qu’elle arrive. J’ai une chance folle, je le sais et je ne veux pas perdre une miette de ce moment. Parce-que je veux m’en souvenir toute ma vie.  Et je vais m’en souvenir toute ma vie.

Elle est arrivée.  Albane est une jeune femme magnifique. Je vois une cascade de cheveux blonds se pencher sur moi pour me faire la bise. Elle a les  joues fraîches et rosies par le froid.  Des yeux clairs et beaux, et un regard profond et chaleureux. Humain.

Je suis tombée en amour amical. Raide dingue. Directement.

Venez c’est Dimanche, et je reçois Albane

 

Albane, avant de parler littérature  avec toi, j’aimerais que tu me parles de ton métier, de ta vie, en quelques mots….

Quelle fut ta carrière professionnelle ?

Diverse et parfois… acrobatique. Je suis passée par beaucoup de choses, du Volontariat international, au CDD, en passant par le CDI, le chômage, le free-lance, les droits d’auteurs et les cachets spectacle… bref, j’ai visité le Code du travail.  Aujourd’hui, je travaille en indépendante, sur plusieurs activités (pour faire vite : formation, communication, écriture, photographie et illustration).

Peux-tu  me raconter comment tu es venue à l’illustration ?

Il y a quelques années, j’ai suivi les cours municipaux de dessin et peinture de la Mairie de Paris. J’entretenais ce goût du dessin et de la peinture de temps à autre, quand je pouvais. Puis l’idée de me mettre à l’illustration, qui est un exercice bien à part, n’est venue qu’avec la nécessité de faire exister le personnage d’Agathe. Je voulais lui donner corps de manière simple, épurée, et il a fallu pour cela que je travaille le trait.

Montrais tu à quelqu’un tes illustrations ou, au contraire, ne les montrais tu à personne ?

Je fais directement les dessins du Blog, sans les montrer à mon entourage, mis à part pour une minorité de dessins qui me posaient problème et pour lesquels j’ai sollicité la patience et les conseils de ma chère maman. Pour les dessins du livre, je les ai fait voir à ma famille et à quelques amis, j’avais besoin et envie de leur retour, je les remercie car ils m’ont permis d’y apporter d’heureuses modifications… Il y en a juste 3 que j’ai gardés pour moi, car je veux qu’ils aient encore un petit effet de surprise quand ils verront le livre.

Agathe, lisais-tu  des BD quand tu étais enfant et adolescente ? Avais-tu des auteurs préférés ?

Oui, je lisais des BD, je n’étais pas l’image d’Épinal de la petite fille qui s’enferme dans le grenier pour en lire en cachette, mais j’en lisais. En fait, mon mode de sélection était simple : je ne lisais que les BD ou livre illustré où il y avait des filles dedans ! Je boudais les Tintin et les Astérix de mes frères, estimant que c’était des livres de garçons. Voir tous ces bonhommes sans une femme (ou une ou deux toutes les 20 pages) m’ennuyait d’avance. A l’époque, je n’ai lu que Astérix et Cléopâtre ou le Bébé d’Astérix car les personnages féminins y étaient plus présents… Aujourd’hui, j’ai un peu changé je vous rassure, mais je trouve quand même que d’une manière générale, la BD reste parfois assez masculine… je pense que mes parents avaient compris ça, ils m’ont offert les livres de Bécassine, que j’ai aussitôt adoptés.

Comment t’est venue l’idée de publier ?

Le Blog d’Agathe s’étoffait d’illustrations, je travaillais avec une productrice sur un projet de série autour du personnage d’Agathe… alors j’ai tenté ma chance en envoyant un dossier.

Agathe, est-ce toi qui conçois tes couvertures de livres ? 

Oui, celle-ci a été conçue avec l’éditrice. Je lui ai transmis différentes versions, et le choix final s’est fait avec elle.

Es-tu sollicitée par la télévision, radio, presse, salons, dédicaces….Peux-tu m’en parler en quelques mots ? Me donner ton ressenti ?

Pas encore ; ) Mais je peux te parler des  mois où la presse à parlé du Blog.

Le Blog a fait parler de lui il y a déjà quelques temps du fait qu’il mettait en scène un personnage au chômage. De nombreux  journaux, magazines ou émissions télé et radio en ont fait l’écho. Cela m’a fait très plaisir de voir que le personnage d’Agathe était apprécié et qu’il permettait de véhiculer un regard de sympathie envers les chômeurs.

Peux-tu  me parler, en quelques mots, de ton livre ?

J’y parle du chômage et de certains autres sujets propres à notre époque… au travers le regard et la vie d’une jeune-femme, Agathe. Elle vit comme nous les soubresauts et les interrogations de notre société, et tente de garder le cap, avec humour et poésie. Je l’imagine comme une compagne de route, une amie.

16790513_612753885600647_1221721968_n (2)

Y a-t-il des moments précis où tu dessines ? Est-ce que tu t’astreins à une discipline ?

Pour le Blog, je fais entre un et trois dessins par semaine, c’est une discipline, et ces rendez-vous me font toujours plaisir. Pour mes dessins plus personnels, je suis la reine de la procrastination : pleine d’idées, de projets, mais du mal à m’accorder un vrai temps pour ça. Et quand ça arrive, c’est plutôt le soir ou en vacances… quand le quotidien est loin.

Une dernière question, est ce que selon toi l’écrivain a un rôle particulier à jouer dans la société ?

Oui et non. Oui, parce que la société a besoin de culture, de mots, de dessins, de films, de musiques, de chansons, d’art, de créativité pour rêver, se projeter et exister. Non parce qu’il n’a pas de « rôle à jouer » dans le sens où on n’a pas à exiger de lui de remplir une fonction. Il entre dans un rôle, mais il ne doit pas « le prendre ». C’est une nuance, mais importante à mes yeux.

Pour conclure où peut on se procurer tes livres ? As-tu des liens FaceBook, Blog ? 

Dans toutes les meilleures librairies et sur Amazon, à partir du 16 mars !

Blog : http://lagenda-dagathe.blogspot.fr

FB : https://www.facebook.com/lagendadagathe/notifications/

Le petit questionnaire façon Amélie Poulain

Agathe  aime…..

Sa famille, ses amis, la lumière, les couleurs, rencontrer des œuvres d’art, marcher le nez au vent quand il fait bon, s’offrir des fleurs, ajouter du sel dans les plats et faire des pâtes.

Agathe n’aime pas….

Les humains quand ils débloquent, la vulgarité, l’arrogance, l’égocentrisme, le machisme, le gâchis, être toujours en retard, les jours humides qui frisent les cheveux, perdre sans arrêt son parapluie, ses gants et ses élastiques.

Publicités

2 commentaires sur “Aujourd’hui c’est dimanche, je reçois Albane  la créatrice de L’agenda d’Agathe

  1. Bravo pour cet interview. Le portrait de la créatrice y est parfait!!
    J’ai eu la chance de croiser le chemin d’Albane et de sa petite Agathe et, j’ai toujours suivi les pérégrinations d’Agathe. Le dessin est beau , les textes humoristiques et les sujets traités sont très liés à l’actualité.
    Je souhaite à ALBANE DEVOUGE et à son Agathe une belle et longue vie.

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s