Quand on s’promène au bord de l’eau

18740208_622339241296814_5903834381909104892_nCanal de l’Ourcq – Paris 19 ème

J’ai eu le bonheur de me promener au bord de l’eau et de découvrir le Canal de l’Ourcq réaménagé. Médusée par ces changements, dès la Rotonde, j’ai fait la balade jusqu’au Bassin de la Villette et je suis allée de surprise en surprise.

J’ai connu le Canal dans le milieu des années 60. J’y suis née et j’y ai fait mes premiers pas. J’allais à l’école Place de Bitche, je jouais dans les cours pavées des rues de Nantes, de l’Ourcq et de Flandre.Moi aussi, j’ai traîné sur le Canal. Comme avant moi mon père, et avant lui son père, et avant lui notre famille depuis son arrivée en 1843.

Le quartier était vivant et populaire. Outre l’activité liée au trafic fluvial, le canal s’était industrialisé et accueillait des usines dans lesquelles travaillaient les  habitants du quartier et alentours. Mes oncles et tantes y ont travaillé, et je crois parfois voir sur l’une des photos anciennes l’ombre d’un de mes ancêtres.

Malgré quelques fêtes dans les rues, durant lesquelles les voisins se retrouvaient, je n’ai pas le souvenir d’un endroit festif. Aimer s’y promener ? C’était, à ce moment là,  un quartier un peu glauque et terne.

Les balades dont je me souviens, sont celles durant lesquelles nous allions voir les péniches arriver depuis le pont levant, devenu le pont tournant, de la rue de Crimée. Mais pas de souvenirs de pique-nique, de balades sur l’eau, de pétanque. Ou alors j’ai oublié. Alors j’ai cherché dans les archives et voici ce que j’ai trouvé. Mais je n’ai aucun souvenir de quelque chose d’aussi  joyeux que ce que j’ai vu ce dimanche. Alors justement parlons en de ce dimanche au bord de l’eau.

En images, le Canal de l’Ourcq et son quartier. Avant ….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous venez ? Ca tombe bien, c’était un dimanche au bord de l’eau

Mai 2017 – Ce dimanche, il y avait du monde. Il faisait chaud. Très, très chaud. Des habitants du quartier. Des authentiques. Et c’est ce qui m’a marquée. Cette authenticité sur les bords du Canal. Cette authenticité des joueurs de pétanques. Cette authenticité des promeneurs, des flâneurs. Les  gens n’avaient pas envie d’être vus et de se donner un genre. Non. Les  gens étaient là pour être heureux, pour être ensemble et sincèrement le Canal avait des airs de guinguette comme avant. Comme quand on était heureux d’être ensemble.

Je vous laisse découvrir l’ambiance et surtout apprécier les photos.

La balade commence par la Rotonde pour finir au Bassin de la Villette.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Chronologie

1198    Première date où apparaît le nom de Ville neuve Saint-Lazare de Paris, situé autour du pressoir des religieux de la Léproserie de Saint-Lazare à l’emplacement de l’actuelle rue de Nantes

1374    La commune s’appelle désormais La Villette-Saint-Ladre-Lez-Paris

1593    Le 17 mai, Henri IV assiégeant Paris, se convertit au catholicisme dans la demeure d’Emeric de Thou

1782    Projet de la Rotonde

1784    Début de la construction de la Rotonde

1788    Achèvement de la construction de la Rotonde

1791    Le 20 juin de nuit, un groupe de voyageurs descend d’un fiacre et se hâte vers une lourde berline… Louis XVI tente d’échapper à son destin

1791    Le 25 juin, la voiture royale qui revient vers Paris s’arrête à La Rotonde et Louis XVI demande un verre de vin, que Lebrun tenancier du Petit Jardinet lui apporte

1791    Loi du 19 février de la « Suppression des droits d’entrée à Paris » effective à partir du 1er mai suivant

1802    Par son décret du 19 mai 1802, le Premier consul Bonaparte ordonne la création du réseau des canaux parisiens, dont celui du canal de l’Ourcq sur les plans de l’ingénieur Bruyère

1805    La foule acclame Napoléon vainqueur à Austerlitz qui entre dans Paris avec son armée

1806    Commencement des travaux du bassin de La Villette

1807    Le 25 novembre, retour de la Garde Impériale après la campagne de Prusse

1807    Mise au jour de 2500 pièces romaines lors du creusement du grand Bassin

1808    Juifs et protestants peuvent être enterrés dans la même terre que les catholiques; Abandon du cimetière juif au 44 rue de Flandre

1809    Achèvement des travaux du bassin de La Villette

1814    Le 30 mars, le général Mortier avec 24.000 soldats lutte désespérément contre 160.000 coalisés puis capitule. En fin de journée, les négociations pour la reddition se déroulent au Petit Jardinet où Lebrun tenancier du lieu offre un verre d’aramon au duc de Raguse

1814    Le 31 mars à 11h00, les coalisés (le Csar, le roi de Prusse…) entrent dans Paris.

1815    Des Anglais qui campaient à La Villette furent engloutis sous la glace brisée du bassin

1815    Louis XVIII fait son entrée à Paris en passant par la Rotonde

1824    1re restauration de la Rotonde de La Villette

1825    Le 6 juin, Charles X traverse La Villette en revenant du sacre de Reims

1827    Cet hiver là, un couple de patineurs hollandais sur la glace du bassin, à fait courir tout Paris par sa grâce et sa hardiesse

1830    La Rotonde devient un casernement de la garde municipale jusqu’en 1860

1833    Suppression place du Combat (Colonel-Fabien) des combats d’animaux

1837    Sur le canal de l’Ourcq, un bateau « avec la rapidité de l’oiseau » disait un prospectus de l’époque, pour conduire les voyageurs jusque Meaux

1841    Début de la construction de l’enceinte de Thiers ou Fortifications

1841    Le 9 mars, pose de la première pierre de l’église Saint-Jacques et Saint-Christophe

1844    Achèvement des fortifications

1844    Consécration de l’église Saint-Jacques et Saint-Christophe par l’archevêque de Paris

1848    Le 23 juin, barricades rue de Flandre et rue d’Allemagne

1859    Annexation de La Villette à Paris malgré les protestations

1865    2e restauration de la Rotonde de La Villette

1865    La Rotonde devient un grenier à sel jusqu’en 1921

1865    Le 6 avril, le Conseil d’Etat approuva par décret, la délibération du Conseil municipal pour l’établissement à La Villette d’un marché à bestiaux et d’abattoirs publics

1866    Le 29 mai, explosion dans la fabrique de M. Aubin, artificier de la ville de Paris et de l’Empereur

1867    Le 1er janvier ouverture des abattoirs généraux

1867    Le 21 octobre, ouverture du marché aux bestiaux

1839    Le canal de l’Ourcq est terminé

1869    En janvier, mise en service du nouveau pont sur le canal de l’Ourcq reliant le nouveau marché aux bestiaux aux abattoirs généraux

1871    3e restauration de la Rotonde de La Villette après l’incendie

1871    Le 26 mai : Incendie des docks de La Villette par les « pétroleuses » de la Commune pour permettre au Fédérés de s’enfuir

1900    Le dimanche 25 février, cortège du bœuf gras à La Villette

1903    Le dimanche 5 avril, cortège du bœuf gras à La Villette

1907    Le 24 avril, la Rotonde est classée monument historique

1928    En décembre, grève des bouviers, abatteurs et boyaudiers de La Villette qui sont remplacés par des volontaires de la garnison

1936    En septembre, grève de la Batellerie sur le canal de l’Ourcq qui menace de s’étendre à toute la région parisienne

1960    Le 3 mai, incendie dans les locaux de la gare marchandises Est-Villette

1984    Le 12 janvier, inauguration du Zénith par François Mitterrand et Jack Lang

1985    Le 25 janvier, inauguration de La Grande Halle par François Mitterrand

1985    Le 6 mai, inauguration de La Géode par François Mitterrand

1986    Le 13 mars, inauguration de la Cité des sciences et de l’industrie par F. Mitterrand

1986    Le 14 mars, sortie du timbre Cité des Sciences et de l’Industrie – La Villette

1987    Le 12 octobre, inauguration duParc de La Villette par François Mitterrand

1989    Le 10 octobre, installation de l’Argonaute

1990    Le 7 décembre, inauguration de la Cité de la musique par François Mitterrand

1992    Le 10 juin, visite d’Elizabeth II d’Angleterre à la Cité des sciences et de l’industrie

1992    Le 30 mai, sortie du timbre Canal de l’Ourcq

2009    Réhabilitation de la Rotonde

http://canalsquare.blogspot.fr/search?q=Rue+de+Flandres

Autres sources

Enregistrer

Enregistrer