Chroniques

Titi et Maman de A à Z, Editions La Liseuse Junior

De Sabine BOLZAN d’après les réflexions de sa fille Fanny, 10 ans. Illustrations Leïla FRACHISSE

 

 

Bonjour Sabine, merci de me recevoir à l’occasion de la sortie de « Titi et Maman ».

Pouvez-vous me raconter comment vous êtes venue à l’écriture de cet  album à colorier pour enfants ?

Un jour alors que je me promenais en forêt avec Fanny, dite Titi, nous avons eu la désagréable surprise de découvrir des tas de déchets laissés par des particuliers et des entreprises : canapé, aspirateurs, gravats de toutes sortes. Fanny s’est mise en colère en disant que si l’homme ne faisait pas attention, les ours blancs allaient mourir car ils n’auraient plus de banquise. J’ai pensé que ma petite fille était incroyable car elle s’inquiétait pour un autre continent que le sien, pour des animaux et non pas pour sa propre petite personne.

Alors je me suis mise à rédiger ses réflexions. Au départ, c’était pour elle, pour plus tard. Afin qu’elle en garde un souvenir.

Et puis j’ai eu cette idée un peu folle. Je lui ai proposé qu’on en fasse un livre. Elle était tellement enthousiaste que je lui ai promis de le faire éditer et que nous ferions des dédicaces ensemble.

Ne jamais faire une promesse à un enfant que vous ne pourrez tenir. J’ai eu quelques suées pendant plus d’une année et au final j’ai réussi ! Quel bonheur !

 

 

Titi et Maman de A à Z. Pourquoi ce titre ? Quel en est le concept ?

Titi et Maman de A à Z est un livre jeunesse écrit donc avec ma fille pendant une année alors qu’elle avait un peu plus de 8 ans. C’est un abécédaire qui reprend les réflexions de Titi sur sa vie. On aborde des thèmes comme la famille, les sentiments, le racisme et la mort entre autres. L’originalité du livre réside dans le fait que les illustrations sont à colorier et un lien internet permet d’en télécharger d’autres gratuitement.

C’est une idée géniale que ce lien internet !

Oui:) !

A partir de quel âge peut-on lire « Titi et Maman » ?

Quand on me pose cette question, j’aime à répondre « à partir du moment où les parents savent lire » 😊

 

Sabine, cet album n’est pas votre premier ouvrage. Vous avez sorti un thriller « L’empreinte de la chair » une trilogie, aux Éditions La Liseuse.

Vous aimez écrire cela se sent. Ce n’est pas seulement un hobby. Il y a une petite flamme chez vous qui vous pousse à l’écriture. Cela m’amène à cette question : faisiez-vous lire à quelqu’un ce que vous écriviez ou écriviez-vous des choses que vous ne montriez à personne ?

Je fais lire à d’autres personnes ce que je compte envoyer à un éditeur. D’abord ma mère, puis ma meilleure amie. Enfin, à quelques bêtas lecteurs.

En revanche, ce que j’écris pour moi reste…pour moi.

Quelle place la lecture occupait-elle chez vos parents ? Y avait-il des livres, des journaux, des revues ?

Ma mère lisait et lit toujours beaucoup. On s’échange d’ailleurs nos livres. Et quand elle a envie de lire un livre, elle me l’offre d’abord. J’adore !

Mon père lit surtout des ouvrages de références historiques.

Il y a toujours eu beaucoup de revue : cinéma, cuisine, photographie, sports, histoire et géo etc…Je fais la même chose chez moi mais ce sont surtout des revues de cuisine et de bien-être.

Lisiez-vous quand vous étiez enfant et adolescente ?

Oui, j’ai commencé à lire grâce à ma mère. Je devais avoir 8 ou 9 ans et comme je ne travaillais pas trop bien à l’école, ma mère m’a privée de télévision et m’a mis entre les mains « Les Malheurs de Sophie » de la Comtesse de Ségur.

Aviez-vous des auteurs préférés ?

J’ai adoré la Comtesse de Ségur, Caroline Quine (Alice), Agatha Christie, Patrick Cauvin, Paul Loup Sulitzer, puis plus tard Paul Auster, Jane Austen, Laurent Gaudé.

Depuis, je n’ai pas arrêté de lire. J’ai toujours une dizaine de bouquins sur ma table de nuit.

Quelle est votre démarche  lorsque vous choisissez un livre ?

Aujourd’hui, je lis surtout la quatrième de couverture. Je me fiche de l’auteur en fait.

Vous attendez quoi d’un livre ?

Ce que j’attends d’un livre ! C’est qu’il me transporte en dehors de mon quotidien. Peu importe comment en fait.

Revenons à vos livres. J’ai hâte d’en savoir plus sur Sabine Bolzan Auteure. Avez-vous écrit autre chose que des romans ?

J’ai écrit quelques nouvelles et beaucoup de poésie, non publiées. Et donc mon livre jeunesse avec ma fille Fanny. Je suis également parolière pour le groupe BelliRozès. Une autre aventure !

Comment vous vient l’idée d’un roman ?

Ce sont plutôt des personnages qui viennent à moi et me racontent leurs histoires.

Donc vous ne vous inspirez de personne pour vos personnages ?

De personne. Ce sont eux qui me choisissent et non moi.

Il y a des moments précis où vous écrivez ?

Non, absolument aucun. Quand les phrases arrivent, je dois les écrire. Peu importe quand.

Sabine, je suis curieuse. Comment écrivez-vous ?

D’abord avec un stylo et un carnet. Une fois que j’ai bien amorcé un chapitre, je me mets au clavier de mon ordinateur.

Et l’idée de publier ?

L’envie d’être lue.

J’aime beaucoup les couvertures de vos deux ouvrages. C’est vous qui les concevez ?

Non, c’est mon éditrice. Cependant, nous travaillons toujours en étroite collaboration et elle m’a demandé mon avis avant de valider les deux couvertures.

J’aimerais bien que vous me parliez de L’Empreinte de la chair.

L’Empreinte de la chair est un thriller psychologique dont l’action se passe entre Sauternes et le Cap Ferret. En fait le thriller sert d’alibi pour parler de plusieurs thèmes : l’anorexie, les attouchements sur mineurs et les secrets de famille.

ob_223e25_l-empreinte-de-la-chair

Le succès de L’Empreinte de la chair a été assez rapide. Vous avez multiplié les salons, les dédicaces et les causeries. Avez vous eu l’occasion d’être invitée en tant qu’écrivain à l’étranger ?

Absolument pas

Une dernière question, est ce que selon vous l’écrivain a un rôle particulier à jouer dans la société ?

Ce serait prétentieux de penser cela. Pour moi, l’écrivain a juste le rôle de nous distraire.

*-*-*-*

Le questionnaire façon Amélie Poulain

Sabine aime

La famille – L’amour – L’amitié – Le champagne – Le vin

Sabine n’aime pas

Les mensonges (sauf s’ils servent à la vérité) – La cupidité – L’égoïsme – La rivalité

Les lendemains de champagne et de vin 😊

*-*-*-*

Pour découvrir Sabine Bolzan

https://www.facebook.com/titietmamandeaaz/

https://www.facebook.com/sabinebolzanauteure/

Pour connaître son agenda et les lieux de ventes :

http://www.lesateliersdesam.fr/2018/09/programmes-des-dedicaces-pour-l-empreinte-de-la-chair.html

https://www.facebook.com/sabinebolzanauteure/videos/329178151211804/UzpfSTI2Njc0MDUxMDYyMzI3NzozMDgyMDAwNjk4MTA2NTQ/

 

1 réflexion au sujet de “Titi et Maman de A à Z, Editions La Liseuse Junior”

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s