Éric Costa, entre pays lointain et paradis perdu

26552789_10214038200846584_1909308149_n

Lire la suite

Publicités

En ce début d’année 2018, vous prendrez bien un peu de zénitude ?

23805501_814347305440005_924522592_n

Toute ma bande de copines connait Coco. C’est une espiègle dont les éclats de rire sont bien connus ! Tout en elle inspire la gaité & la joie de vivre.

La suivre sur son blog c’est déjà s’exposer au fou rire, lisez plutôt l’entrée en matière !

  • Avez-vous parfois l’impression d’être dans le tambour de votre sèche-linge en vitesse turbo, séchage express ?
  • Aimeriez-vous passer un bon moment de plaisir et de détente ?
  • Souhaitez-vous que votre partenaire découvre ce dont vous avez vraiment envie ?
  •  … Alors lisez Je Reste Zen ! À consommer sans modération… Attention, risque d’addiction.

Et c’est par ce premier roman « Je Reste Zen » que je l’ai découverte. Il ne pouvait que m’intéresser, vous vous en doutez bien !

23758067_814343435440392_857249789_n

Et puis il y a eu la suite….

23782102_814342638773805_712540738_n

Vous comprenez pourquoi je suis très heureuse d’ouvrir l’année 2018 sur son portrait !

Lire la suite

Et puis Barbara Constantine….

17758667_805757262922376_289189906648142445_o

 

Barbara pour moi, c’est la nuit ici en Sud-Gironde à lire ses livres, blottie dans mon lit et à me dire que quelque part, quelqu’un est humain parmi les humains. Aussi. Avec d’autres auteurs vrais. Ceux qui nous font vibrer, pleurer, sourire. Espérer.

Barbara pour nous, c’est l’auteure discrète qui se la raconte pas mais qui nous raconte de vraies histoires d’amour. Vous savez, des histoires dans lesquelles vous et moi on aime retrouver un peu de nous, un peu des autres et beaucoup de simplicité. Un peu comme dans un film en noir et blanc. Un peu comme avant…

Barbara, c’est l’unique, l’irremplaçable, celle que je voulais absolument pour clore l’année de mon blog. En beauté, en douceur, en force tranquille. Merci. Merci. Merci.

Oui merci à vous Barbara. Et surtout, surtout : ne changez rien….

Lire la suite

J’ai le plaisir de vous annoncer la sortie en mars 2018, de mon second roman « Apprendre à danser sous la pluie », aux Editions Lazare et Capucine.

« Laure se partage entre ce Paris flamboyant qu’elle aime tant où elle côtoie journalistes, auteurs, politiques, et la Grande Maison de la douce tante Marthe, dans la quiétude dont elle a besoin pour se ressourcer. Aidée d’Arnaud, un psy peu conventionnel, notre héroïne va remonter le temps jusqu’à un certain jour de juillet où sa vie a basculé, emportant avec elle Marie, sa sœur jumelle. Ainsi, entourée du ténébreux François, de ses amies fidèles Nade et Martine, elle va renouer petit à petit avec ces instants fugaces de bonheur qu’il faut savoir saisir, s’alléger de ce qui l’encombre et l’empêche d’avancer, pour se construire un avenir plein de promesses.
Résilience, amour et amitié sont les maîtres-mots de ce roman plein de gaîté, de joie, mais aussi de tendresse et d’humour. Plus qu’un ouvrage « feel good », ce livre vous emportera dans un tourbillon d’émotions dont vous ressortirez prêts à danser sous la pluie ! »

 

Voici les premiers retours de lectrices :

Apprendre à danser sous la pluie ! Contrairement à ce que l’on pense cela n’est pas donné à tout le monde … Mais Margaux l’a fait ! Et bien fait. Après avoir accouché dans la douleur (au sens propre comme au figuré) de son premier livre à travers lequel elle a crié sa révolte, son combat, sa rage d’avancer contre vents et marées (pour elle, et pour les plus de cinquante ans qui ont encore le droit au travail), elle nous offre sur un plateau d’argent son deuxième « bébé », un magnifique roman dans lequel nous retrouvons Tante Marthe, François et les autres personnages qu’elle nous a fait découvrir dans le Dernier Salaire. Nous voilà transportés entre Gironde et Lot et Garonne dans ces paysages qui lui sont si chers, où elle puise dans ses racines l’énergie de vivre et l’inspiration. Comme un peintre, qui du bout de son pinceau mets des touches de couleur sur la toile, Margaux du bout de sa plume couche sur le papier ses personnages, ses décors, avec délicatesse, tendresse, émotion … Derrière la battante qui sait crier sa colère et sa rage nous trouvons une Margaux, qui au travers de ses personnages réels et fictifs, nous dévoile sa sensibilité, sa fragilité. Ce roman, reçu sur ma boîte mail pour relecture à 21 h 50, je l’ai lu d’une seule traite, ce n’est pas un livre qui se lit par étapes ; comme on n’interrompt pas quelqu’un en pleine conversation, on ne peut pas refermer « Apprendre à danser sous la pluie » avant d’en avoir lu le dernier mot. Je suis sûre et certaine que ce roman deviendra un best seller et aura un énorme succès. Bravo Margaux et surtout merci. Françoise, Langon le 1er novembre 2017

 

J’ai ouvert le nouveau livre de Margaux GILQUIN avec beaucoup de curiosité d’autant que j’avais beaucoup aimé « Le dernier salaire » et que chacun sait qu’un second livre, annoncé de surcroit comme étant un roman, est une gageure !

… et je n’ai pas été déçue, loin de là.

Grâce au talent de Margaux, je me suis complètement glissée dans les personnages ; j’ai admiré la beauté des couleurs de la Gironde, goûté la douceur des après-midis dans la belle demeure de Tante Marthe et surtout vibré avec Laure.

J’ai refermé ce livre avec les larmes aux yeux.

C’est vraiment une réussite. On en redemande !

Caroline C.

Recevoir un cadeau aussi beau que le 2ème roman d’une femme que j’admire immensément, le découvrir en avant-première, en tourner les pages et avancer sans avoir envie d’aller me coucher. Il promet … Merci Margotte ❤️.

Apprendre à Danser sous la Pluie, Roman de Margaux Gilquin

Chers amis lecteurs,

J’ai le plaisir de vous présenter mon roman à paraître en mars 2018

 « Laure se partage entre ce Paris flamboyant qu’elle aime tant où elle côtoie journalistes, auteurs, politiques, et la Grande Maison de la douce tante Marthe, dans la quiétude dont elle a besoin pour se ressourcer. Aidée d’Arnaud, un psy peu conventionnel, notre héroïne va remonter le temps jusqu’à un certain jour de juillet où sa vie a basculé, emportant avec elle Marie, sa sœur jumelle. Ainsi, entourée du ténébreux François, de ses amies fidèles Nade et Martine, elle va renouer petit à petit avec ces instants fugaces de bonheur qu’il faut savoir saisir, s’alléger de ce qui l’encombre et l’empêche d’avancer, pour se construire un avenir plein de promesses. Résilience, amour et amitié sont les maîtres-mots de ce roman plein de gaîté, de joie, mais aussi de tendresse et d’humour. Plus qu’un ouvrage « feel good », ce livre vous emportera dans un tourbillon d’émotions dont vous ressortirez prêts à danser sous la pluie ! Margaux Gilquin est l’auteur du « Dernier Salaire », témoignage du difficile combat d’une senior dans le monde 2.0 de l’emploi, récompensé notamment par le « prix Travail ? ». « Apprendre à danser sous la pluie » est son deuxième livre, sorte de suite romancée du premier. Une fois commencé, vous ne pourrez plus le lâcher ! »

https://www.facebook.com/Apprendre-%C3%A0-danser-sous-la-pluie-Roman-508067809526192/

 

23163562_10212704717926219_25779679_n.jpg

C’est bientôt Noël, je vous présente les créations de Cathy…..

Cathy est une de mes amies proches. Elle a accompagné un de mes étés durant lequel elle m’a tout appris des techniques du serviettage. Mais voilà, je n’ai pas le talent de ma copinette et j’ai donc renoncé à ma carrière de créatrice. Mais rien que pour entendre ma Cathy, rien que pour attendre ses paquets, je commande chez elle des tas de serviettes magnifiques et puis je fais plaisir à mes proches en commandant ses réalisations que je vous laisse découvrir sur son site.

Le travail réalisé par Cathy est fidèle à vos attentes. Il est impeccable. Le trait précis et fin. Le collage de serviettes sur les supports ne se voit pas.
Laissez vous tenter et pensez à commander chez un artisan pour les fêtes de Noël.
Vous offrirez un vrai cadeau personnalisé !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Gabrielle DESABERS, cette auteure que j’aime tant

J’ai découvert Gabrielle sur le Salon du Livre, 2017. J’allais voir mes princesses auteures et je suis tombée, sans me faire mal, sur un nid d’auteurs tous plus gais, fous, joyeux, heureux, les uns que les autres.

Gabrielle,  fait partie de ces auteures très discrètes, que l’on n’entend peu, que l’on n’entend pas, et qui écrivent des pépites.

Je sais bien qu’il ne faut pas se comparer entre auteurs, mais Gabrielle a quelque chose de mon amie Janine Boissard. Cette classe, cette douceur, cette musicalité.

Mais Gabrielle est avant tout Gabrielle. Ouvrir un de ses romans c’est embarquer dans la grâce de son écriture, c’est être transportée dans du roman au sens noble du terme. Des personnages qui ne sont pas nous. Des histoires qui ne sont pas les nôtres. Lire Gabrielle c’est voyager. S’absenter. Découvrir d’autres paysages, d’autres lieux, d’autres gens, d’autres époques.

Je suis très heureuse de vous la présenter aujourd’hui.

Venez, c’est dimanche….

Lire la suite

Nicolas Demazeau, ce jeune auteur qui promet….

photo

Ce soir je suis pressée de vous présenter Nicolas Demazeau. Retenez son nom et son visage parce-que ce garçon là a une carrière d’auteur devant lui. Perso, il me fait penser à un auteur que nous adorons ma Lily Ju et moi mais je ne dirai rien car chaque auteur a sa voix, sa musique, ses accords. Donc Nicolas avant tout est Nicolas !

Je vous vois arriver amies lectrices et amis lecteurs. Si, si je vous vois. Vous vous demandez ce qui se passe là, comme ça d’un coup pour que je vous parle avec autant de fébrilité d’un jeune auteur.

Il s’est passé que le titre du roman « Les Nouveaux Humains » m’a attirée, que je me suis penchée sur la couverture, puis la quatrième de couv’ et que j’ai acheté son livre.

Et je l’ai dévoré. Le genre de livre dont vous lisez les 20 premières pages et auquel vous pensez toute la journée pressé que vous êtes de lire les 20 suivantes, puis les 20 suivantes, et ainsi de suite. Enfin non parce qu’arrivé à la fin vous voudriez que ça continue.

J’ai adoré « Les Nouveaux Humains ». Vraiment. Et comme à mon habitude je ne vous en dirai rien. Je veux que vous découvriez Nicolas son auteur, je veux que vous ayez envie, comme moi de vous pencher sur son livre, puis sa quatrième de couv’ et que vous l’achetiez.

Vous venez ? Je vous présente Nicolas S. Demazeau. En plus ses réponses au questionnaire Amélie Poulain sont à tomber::))) Je vous le dis ! Retenez son nom !

Lire la suite

Bertrand Savoye – Auteur à part entière…

18582372_1873747946171074_3345060245080760320_n

J’ai eu plaisir à réaliser le portrait littéraire de Bertrand Savoye, car il fait partie de ces auteurs que j’affectionne par leur talent, leur simplicité et la qualité de leur roman.

« La Meilleure Part » est une histoire merveilleuse et inattendue qui m’a transportée dès les premières lignes.

Marthe est divorcée et sans travail. Elle s’ennuie et est au bord de la dépression quand elle se retrouve en possession du journal de Marie une couturière des années folles.

A un siècle d’intervalle, un lien va se créer entre les deux femmes, et permettre à Marthe de trouver le sens de sa vie.

Je ne vous en dévoile pas davantage car je souhaite vraiment vous donner envie de lire ce petit bijou.

Venez, nous allons découvrir Bertrand Savoye….

Lire la suite