Apprendre a danser sous la pluie, Margaux Gilquin

Bonjour, je vous présente « Apprendre à danser sous la pluie » un livre doux et tendre qui fait du bien.

« Laure se partage entre ce Paris flamboyant qu’elle aime tant où elle côtoie journalistes, auteurs, politiques, et la Grande Maison de la douce tante Marthe, dans la quiétude dont elle a besoin pour se ressourcer. Aidée d’Arnaud, un psy peu conventionnel, notre héroïne va remonter le temps jusqu’à un certain jour de juillet où sa vie a basculé, emportant avec elle Marie, sa sœur jumelle.

Ainsi, entourée du ténébreux François, de ses amies fidèles Nade et Martine, elle va renouer petit à petit avec ces instants fugaces de bonheur qu’il faut savoir saisir, s’alléger de ce qui l’encombre et l’empêche d’avancer, pour se construire un avenir plein de promesses.

Résilience, amour et amitié sont les maîtres-mots de ce roman plein de gaîté, de joie, mais aussi de tendresse et d’humour.

Plus qu’un ouvrage « feel good », ce livre vous emportera dans un tourbillon d’émotions dont vous ressortirez prêts à danser sous la pluie ! »

Bonne lecture et bon dimanche !

En vente sur Amazon en numérique 3€99 ou chez l’éditeur Lazare et Capucine et chez vos libraires en format broché

Apprendre à danser sous la pluie eBook: Gilquin, Margaux: Amazon.fr

Apprendre à Danser sous la pluie, au fil des jours…

Margaux Gilquin : un premier roman très attendu

23658571_746258645558002_2524330306422268981_n

Margaux Gilquin est une senior semblable à des milliers d’autres qui recherchent un emploi. Enfin, « semblable »… Pas vraiment. Un soir, après un énième refus, elle décide de coucher sa colère sur papier. En 15 jours, naîtra « Le Dernier Salaire » dans lequel elle décrit son quotidien au travers d’anecdotes, parfois drôles, toujours bien vues.

Ce cri retrace le combat d’une quinquagénaire qui se heurte de plein fouet à la réalité 2.0 du monde du travail. Mais ce livre est également porteur d’espoir et nous fait découvrir toute une galerie de personnages auxquels on s’attache immédiatement.

L’écriture à la fois incisive, rapide et pleine de trouvailles littéraires de Margaux nous emporte à ses côtés, nous faisant espérer une suite…

« Le Dernier Salaire », tout d’abord sorti en auto-édition, est très vite remarqué par les prestigieuses Editions XO qui décident de l’éditer à leur tour.

A partir de là, tout va s’enchaîner pour Margaux. Télévisions : journal télévisé de David Pujadas, 1001 vies avec Sophie Davant, Dans les yeux d’Olivier où elle livre un bouleversant témoignage, FR3 Aquitaine avec Christophe Zirnhelt et Bob Garcia, Grand Soir 3 où elle est reçue trois fois, Arte, LCI, pour ne citer que ces chaînes, et plusieurs radios dont RTL avec Vincent Parizot, Sud Radio avec Isabelle Brès, France Bleue, RCI, RCF, et beaucoup d’autres.

La presse relaie Le Dernier Salaire qui est primé par Le Prix du Toit Citoyen « Meilleur ouvrage sur le Monde du travail », 2017. Prix remis par deux Ministres après délibération au prestigieux Procope. Le Dernier Salaire est également sélectionné pour le prix le Pélerin, 2017.

Le Dernier Salaire, c’est le point de départ du nouveau roman d’autofiction de Margaux Gilquin « Apprendre à danser sous la pluie » où celle-ci nous conte ses aventures médiatiques, ses rencontres improbables et ses combats, sans jamais oublier ses personnages qui se livrent un peu plus, pour notre plus grand plaisir.

Vous pouvez retrouver toute l’actualité de Margaux Gilquin sur sa page Facebook : https://www.facebook.com  et sur son blog où elle partage avec nous ses coups de coeur – littéraires: https://mgchroniques.wordpress.com/qui-suis-je/.

La play list qui a accompagné l’écriture d’Apprendre à Danser sous la Pluie » est sur You Tube….

 

Lire la suite